A l'émission de France-Inter "Sous le étoiles exactement" animée par Serge Levaillant seront invités le groupe Kajdan Rough Trio pour parler de leur album "In a new light", Acko auteure de la toile illustrant la pochette et la chanteuse Lisa Doby qui les accompagnera sur un morceau en direct

 

L'émission est podcastable directement sur ce lien :

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=603512

 

Interview Jean-Michel Kajdan - extrait

"D’ailleurs, j’aime bien les passerelles entre les différentes formes d’art. C’est pour cela que j’ai demandé à une artiste peintre, que je trouve intéressante, de me proposer l’une de ses œuvres. Dans les années 1980, j’appréciais ce que faisais le guitariste new-yorkais Steve Khan. C’est l’artiste belge Jean-Michel Folon (1934-2005) qui signait ses pochettes. C’était à chaque fois des œuvres très particulières, très aérées et planantes avec des couleurs pastelles et des personnages filiformes et dont les bras ressemblaient à des ailes. A l’époque, la chaine de télévision Antenne 2 avait même demandé à ce mec de réaliser le générique d’ouverture et de fermeture de ses programmes (entre 1975 et 1983, nda), qui représentait des bonhommes bleus s’envolant sur fond de musique mélancolique (signée Michel Colombier, nda). Je m’étais toujours dit que je travaillerai à mon tour avec un artiste de cette trempe.
Puis un jour j’ai rencontré 
Acko qui, par le plus grand des hasards, habite dans le même immeuble que moi. J’ai vu son travail et lui ai demandé s’il elle avait, parmi ses toiles, quelque chose qui correspondrait à mes envies. Elle a fait mieux que cela car elle m’a proposé de réaliser une œuvre originale tout spécialement pour ce projet.
 Sur celle-ci, j’y suis représenté avec une marinière puisque c’est un vêtement que je porte toujours comme tu peux le constater. Cette artiste, qui a vécu au Viêt Nam, a utilisé des calendriers chinois, des canettes de coca et de bière découpées etc… Le tableau est, à la base, moins contrasté que sa photo sur la pochette.
Un soir, l’été dernier, alors qu’il était posé sur mon canapé… un rayon de soleil s’est mis à l’éclairer d’une certaine manière. J’ai trouvé cela splendide et j’ai pris une pauvre photo avec mon smartphone. Je lui ai montrée en lui demandant si le fait de trouver un photographe, qui pourrait la « shooter » avec ce type d’éclairage, lui poserait un problème. Elle a été formidable et m’a dit que non,  qu’elle trouvait même cette « relecture » géniale. C’est donc Luca Nicolao qui a pris la photo et, en voyant le résultat final, on s’est dit « oh la vache ! ».  Il faut dire que les personnages semblent vraiment sortir du fond et descendre d’un vaisseau spatial, avec leurs cheveux qui font penser à des antennes et à des gens en réception.
C’est une œuvre d’art très inspirée. Chacun peut s’approprier le « truc » comme il l’entend…   J’aime tellement cette représentation que j’ai décidé de ne pas mettre mon nom sur le devant de la pochette. On le retrouve simplement à l’arrière avec la photo du trio. Je tiens à ce que les gens puissent uniquement identifier l’album via son visuel. Cela lui donne beaucoup plus de force…  Avec une telle pochette, ce disque est vraiment bien mis en valeur !"

Lintégrale de l'interview "Sur la route 66" à lire en cliquant sur http://surlaroute66.free.fr/html/jean_michel_kajdan.html